Des Carnutes à Brocéliande

2 février 2011
samedi 5 février 2011
par  Sophie Conteuse
popularité : 91%

Je n’ai pas l’habitude de parler. Les mots, je les laisse aux autres, d’habitude. Je vais pourtant essayer, cette fois.

Une fois quitté le “Cœur” de la forêt des Carnutes et la clairière des druides, nous décidons de rejoindre la charrette aux tapis, et les prisonniers qui y étaient attachés. Les lutins nous suivent, sautent sur nos épaules, surtout les miennes. Ma connaissance des plantes m’a rendue sympathique à leurs yeux. J’aime bien, même s’ils m’agacent un peu avec leurs histoires et à toujours se balancer avec ma natte. Asshâni en tuerai bien un ou deux qui passerait à sa portée. Ça me fait sourire. Mais j’ai faim.

Quand nous arrivons, tous sont partis et quelques tapis ont disparu. Je répare tant bien que mal la charrette et nous nous remettons en route vers la forêt de Brocéliande. J’ai faim.

La GoulueAprès délibération, nous décidons de contourner la forêt par le sud, plutôt que de traverser. Nous trouverons sans doute quelques villages sur notre route pour nous nourrir. J’ai faim.

Et je me sens très fatiguée, de plus en plus alors que nous traversons la forêt vers l’extérieur… Nous marchons donc un long moment ; nous ne sommes pas très beaux à voir. Nos vêtements ont bien souffert des lieues parcourues.

J’ai toujours sur les épaules deux lutins de la forêt des Carnutes, Effer et Algan. Cannabix a également le sien, le petit champignon. Ils sont tout excités de nous suivre dans ce voyage ; mes compagnons beaucoup moins. Asshâni ronge son frein pour ne pas tenter de les boire.

Kallicé repère un village, au loin. Nous faisons un brin de toilette pour être présentables. Mais ce n’est pas très concluant.

Nous arrivons devant la palissade. Le garde ne veut pas nous laisser entrer, nous et notre équipage. Kallicé tente de le séduire, mais sans succès. Asshâni disparait, puis réapparait, crocs plantés dans le cou du garde. J’ai faim.

Nous entrons ; le village dort. Asshâni et Kallicé partent de leur côté, je tente de crocheter une porte, avec Cannabix. Mais sans grand succès. Nous finissons par rejoindre nos compagnons. Ils sont dans la maison de paysans, une cheminée, et dans un coin la paillasse familiale. Un peu comme, il y a longtemps, dans ma campagne natale. je regarde tout le monde s’affairer autour de la famille pour se nourrir. Mes lutins ne sont pas discrets, les voilà qui chahutent dans les cuillères en bois, sous les couvertures de la famille. Ils sont neuf : sept enfants et les deux parents. Asshâni se nourrit sur la mère. Je tente de soulever la couverture pour atteindre les pieds du père, mais je ne suis pas très discrète… le père se réveille un peu, Asshâni l’égorge. J’ai trop faim. Je me jette sur le père en train de mourir et je récupère un peu de sang.

Pour éviter que tout le monde se réveille et donne l’alerte, Cannabix jette dans le feu quelques herbes qui assomment un peu plus les dormeurs. Nous voilà tranquilles. Pendant que le père meurt, je bois un peu plus sur le grand fils. Je ne me sens pas bien. Boire un homme en train de mourir, un adolescent, et laisser tous ces enfants orphelins ne me plaît pas.

Cannabix non plus.

Quant aux lutins, ils se battent avec les cuillères récupérées.

Nous quittons la maison, avec trois enfants sous le bras. Pour le voyage. Je me sens mal…

Nous nous remettons en route. Pendant le voyage, Cannabix et son ami lutin ont récupéré des champignons hallucinogènes qui assomment les trois enfants. Nous pouvons donc boire sans qu’ils ne nous gênent le reste du temps, pendant que nous dormons la journée.

Je ne suis pas très contente de tout cela. Asshâni, lui, se moque un peu de mes scrupules.

Et lorsque nous arrivons face à Brocéliande… la question se pose. Tuer les enfants ? Les emmener avec nous dans la forêt ? Les soigner ? Les abandonner ? Nous longeons un peu la forêt car Kallicé a aperçu une lumière vers le Nord. Nous finissons par voir au loin une grange en flamme devant l’entrée d’une ville. Autour du bâtiment, des mortels courent en tous sens, paniqués. J’insiste pour emmener les trois enfants aux mortels, pour qu’ils survivent.

JPEG - 37.2 ko
Cannabix

Asshâni traine des pieds, mais finit par accepter qu’Im-dir achemine les enfants. Cannabix rapproche donc les trois jeunes rescapés. Dès que les mortels les ont repérés, Canabix les abandonne et revient vers nous à brides abattues. Nous fuyons. Nous voilà enfin devant la forêt de Brocéliande. Je n’ai jamais vu une telle végétation, aussi dense, aussi touffue. Mais dès nos premiers pas dans cette forêt, nous sommes la cible des attaques des “mauvais génies”. Pas de petites attaques, cette fois : Asshâni manque de se faire clouer au sol par une branche à clous. Nous sommes en mauvaise posture…

À ce moment, des loups arrivent vers nous. L’un d’eux nous dit de le suivre ; nous arrivons dans une clairière où toute une meute de loups (ou loups garous ? mais pas ceux que je connais…) attend. Le loup messager reprend une forme humaine ; il accepte de nous rapprocher des druides expérimentateurs. Parmi eux se trouve Bellatrix (autre nom de Sacha ? Il semble ignorer ce nom). Il nous dit que, depuis le réveil des Entes, les “hommes-arbres”, l’Enchantement du monde diminue. Mais le soleil va se lever, et nous réussissons à trouver un endroit tranquille pour passer la journée.

La nuit suivante, nous arrivons à l’orée d’une grande clairière. Je reste à observer cette étrange cuisine. Une mousse lumineuse couvre le sol ; les troncs d’arbres creux bouillonnent d’un liquide verdâtre… quand le sol tremble un peu. Et passe devant nous un arbre sur ses racines. Il avance, paisible. Nous restons un peu plantés devant ce prodige… et nous nous avançons vers la clairière.
On nous emmène à Bellatrix, et à Fagorix, des expérimentateurs. Au fil de la conversation, nous évoquons Sacha, qui est connue comme une “ancienne”. Mais les expérimentateurs n’ont pas l’air hostile aux “anciens”.

Asshâni demande à faire enchanter des objets, et les expérimentateurs nous proposent d’aller au sanctuaire de Carnac, pour recueillir l’énergie nécessaire aux enchantements. Nous en saurons sans doute davantage sur Sacha durant le voyage…


  • MJ : Benoît
  • PJ : Kallicé, Asshâni, La Goulue

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)