Mission de sauvetage

03/01/2010
jeudi 7 janvier 2010
par  Benoît
popularité : 91%

Jazz « Paladin » Mirg est sans nouvelles du reste de son escouade (les ’Brainless’), qui était parti s’infiltrer derrière les lignes ennemies sur la planète Byss, où siège l’Empereur Palpatine. Il espère recueillir des informations sur ses camarades SpecForces auprès du Haut Commandement de la Nouvelle République sur Nespis VIII, après avoir reçu un blâme pour avoir fait exploser le motivateur à répulsion qu’il a testé dans une violente tempête de neige sur la planète Hoth. Il s’en est défendu en précisant que le matériel testé est tombé en panne après une minute d’utilisation et qu’il bloquait tout le système de navigation, ce qui l’a forcé à tout désactiver... il ajoute dans son dossier les données techniques enregistrées par son droïd astromech, confirmant que le matériel testé est un danger énorme pour les appareils qu’il équipe. Le colonel Socks a réfuté ce rapport, que Jazz compte bien présenter à son supérieur hiérarchique.

Nespis VIII, grand hangar principal de la zone 3. Dans un coin, Dorian Boff pianote frénétiquement sur une borne informatique, les larmes aux yeux. Mais peu à peu la déprime fait place à la détermination.

Dorian renifle un bon coup, passe sa manche sur son nez et s’énerve tout haut : « C’est quoi ces “nous allons tenter de nous relancer sur une nouvelle vie” ? »

Embarcadère numéro 2, réservé aux chasseurs de défense de première approche où a été relégué Jazz Mirg. Un poste par défaut, voir limite une sanction pour ne pas avoir été d’accord avec Socks. On a jamais vu un Colonel aussi borné et stupide que ça. Ou alors c’est un traître carrément. Dès que j’ai fini ma corvée de patrouille, j’envoie une note de service au Général Drogmal. Et tant pis pour les conséquences.

Zone 2, quartiers Specforce. Le Lieutenant Tyrel, officiellement de la flotte maintenant mais qui a gardé de bons contacts avec ses anciens compagnons sympathise autour des quelques boissons alcoolisées qui ont pu être sauvées. En passant, la conversation passe sur quelques anciens de qui Isak prend des nouvelles.

Un peu plus tard, Isak part s’entraîner et sourit en voyant que pas mal de soldats sont impressionnés. Puis après une bonne dose c’est un repos bien mérité… mais un repos troublé par des cauchemars… encore ! Ah l’alcool et ses méfaits…

Le capitaine Mirg est affecté à une mission de patrouille de routine aux alentours de la ville spatiale de Nespis VIII. Nouveau venu sur la base néo-républicaine, un nouvel ailier lui est attribué d’office par le colonel Socks. Jazz se rend rapidement compte pendant le réglage des chasseurs X-Wing qu’il s’agit d’une recrue fraîchement débarquée de l’académie... le colonel semble décidément prêt à lui mettre des bâtons dans les roues, depuis cette histoire de vol de test...

Les deux chasseurs allaient prendre le relais de la patrouille précédente, à laquelle appartenait Isak Tyrel, quand un signal apparaît sur les senseurs : un appareil non identifié vient de sortir de l’hyperespace non loin de Nespis. Jazz entame la procédure de controle mais l’engin inconnu reste muet et file droit en direction de la ville spatiale. De son côté Isak, n’écoutant que son courage, se rend compte qu’un impact avec la base est imminent et décide de sacrifier son chasseur en le crashant sur l’appareil inconnu. D’après les scanners, ce dernier ressemble en tout point au missile interstellaire qui a détruit la lune Pinnacle il y a quelques jours !

Jazz « Paladin » Mirg envoie immédiatement ses torpilles à protons sur la menace mais les boucliers déflecteurs du missile encaissent les impacts... Le chasseur d’Isak, en explosant, dévie légèrement le projectile, mais sa trajectoire reste ciblée sur Nespis VIII. Jazz positionne alors son X-Wing de manière à optimiser un impact qui dévierait suffisamment le missile. Comme Isak Tyrel, il s’éjecte à la dernière seconde après avoir ressentit la trajectoire correcte dans la Force...

Le second X-Wing explose, déviant un peu plus le missile, dont le système de propulsion est endommagé...

Pendant ce temps, sur la base de la Nouvelle République, les alarmes sonnent à tue-tête. Au milieu de cette alerte générale, Dorian Boff achève ses recherches informatiques illégales et récupère quelques bribes d’informations au sujet de la destination probable du colonel Tucker et de la belle informaticienne, Diane. Le restant des forces locales tente désespérément d’évacuer quand le missile fatidique s’écrase dans la baie d’appontage de la zone 3.

La machine de mort fume, la salle se dépressurise, mais aucune explosion. Une fois la brèche refermée, Dorian se précipite pour ouvrir le flanc du missile et il désactive héroïquement la bombe qu’il contient, avant que l’équipe de déminage n’arrive sur les lieux. Quelques techniciens s’intéressent à la console informatique qu’il a utilisée mais il parvient à détourner leur attention.

Comme la base est repérée par l’Empire, l’ordre d’évacuer est donné par la présidente Mon Mothma et les forces de la Nouvelle République repart vers l’espace, cargo après cargo. Le temps est compté avant l’arrivée d’un nouveau missile, qu’on ne parviendra certainement pas à désamorcer... De son côté le capitaine Mirg est chargé d’enquêter sur la disparition d’une énorme flotte de combat qui s’apprêtait à attaquer des chantiers d’armement de l’Empire, situés dans le système Dezen, proche des mondes du Noyau. Le Haut Commandement soupçonne les missiles interstellaires d’avoir encore frappé mais un espoir subsiste peut-être encore, ne serait-ce que pour l’équipe avancée chargée du balisage des cibles.

Jazz recrute donc deux volontaires sur la base désorganisées, avec qui il a fait équipe sur Hoth : Isak Tyrel et Dorian Boff. Ses deux équipiers prennent place dans un Y-Wing pendant qu’il se choisit un nouvel X-Wing parmi les nombreux chasseurs abandonnés dans la base. Et le trio quitte la ville spatiale juste au moment où un nouveau missile sort de l’hyperespace... La Nouvelle République vient de perde une nouvelle grande bataille, sans même avoir pu contre-attaquer...

Grâce aux coordonnées hyperspatiales calculées par le droïd astromech de Jazz, les deux chasseurs retrouvent la trace de la flotte disparue... Malheureusement celle-ci n’est plus qu’un champ de débris spatiaux qui tourbillonnent dans les ténèbres... Le voyage continue jusqu’à une planète désertique et rocheuse sensée cacher des usines de production militaire impériales. Un chantier orbital est protégé par un Star Destroyer, qui ne tarde pas à envoyer des escadrilles de chasseurs Tie.

JPEG - 37 ko
La poursuite commence !

Les deux vaisseaux de la Nouvelle République détectent alors une balise de détresse SpecForce à la surface de la planète. Ils foncent vers le sol pour semer leurs poursuivants quand soudain tous les appareils électroniques tombent en panne. Les deux pilotes ne doivent leur salut qu’à leur dextérité et les deux chasseurs, après une brève période de redémarrage qui leur permet de s’approcher de la balise, ainsi que de subtiles utilisations de courants d’air chaud liés aux geysers locaux, finissent par poser leur vaisseau au sol.

Au loin, dans la poussière, des sortes de chars d’assaut rudimentaires attaquent un fortin en ruine. En s’approchant, les aventuriers constatent que ces véhicules projettent des caisses contenant des droïds de combat expérimentaux, dont l’IA est apparemment produite par la corporation du père d’Isak. Dans le fortin, le petit groupe retrouve l’équipe de SpecForces chargée du marquage des cibles de la flotte. Ils sont isolés depuis plusieurs jours, avec de nombreux blessés, et les assauts de droïds semblent se jouer d’eux comme un Worg d’une souricette des plaine de Dantooine.

Les membres de l’escouade SpecForces chargée du balisage

- Lieutenant Grank (chef de mission) que vous connaissez déjà
- Sergent-Chef Bergram Coudargna (humain), ouvreur de voie, dit "Rock" que vous connaissez déjà.
- Caporal Eth (humain), urbain, sobre et strict, grisonnant, dit "Frigide". Gravement blessé lors de cette mission mais s’en sortira grâce à vous.
- Caporal Sli’Toh (twi’lek), broussard, dit "demi-tent’ " en raison d’une de ses tentacules coupée en deux. Est couvert de cicatrices et griffures visibles. Des racontards disent qu’il a eu ça en affrontant un dragon krayt. d’autres que c’était une femelle twi’lek avec un peu trop d’appetit sexuel.
- Chrewggha (wookiee), broussard, pas mal amoché aussi, avec un bandeau sur l’oeil qui cache une grosse cicatrice qui traverse tte la joue, surnommé "Poil Dur".
- Inie (humaine), tech, dit "blondine" jeune femme blonde petites et aux allures gentillette. Mais l faut se méfier de ses allures fragiles car en plus d’etre douée sur les appareils de com’, elle sait tres bien se battre un blaster à la main. Apparemment petite protégée de Chrewggha.
- Donovan Assan Tazaric, dit "Taz" ou "l’nanti" (humain), urbain. A des allures de dandy ou de noble qui se serait trompé de direction en entrant chez les specforce. Certaines rumeurs disent qu’il a un passé d’ancien agent secret pour le Gouvernement d’une planète reculée.
- Atab, dit "Revanche"... que vous connaissez de "Medie VI"
- Olgie (humaine), dit "Madame", ouvreuse de voie. "femme forte", en réalité ultra costaud (ds le plus pure style lanceuse de poids est allemande) qui semblait avoir un petit penchant pour Bergram, de l’avis de tous (sauf de Bergram qui n’en a jamais rien su). Est morte dans les bras de Bergram durant cette mission.
- Grunieu, dit "Grunieu" (gammoréenne). Probablement la seule gammoréenne specforce. peut-être même la seule de la NR. On ne sait pas trop bien comment elle est arrivée là. certains disent qu’elle se serait énervée contre son mari, chef de clan gammorréen, et l’aurait tué. En tout cas mieux vaut éviter ce sujet de conversation avec elle car elle dégaine très vite son énorme vibro-hache. Semblait apprécier ou se moquer des remarques et du style du jeuneot Lieutenant Tyrel.
- Ganh (humain), dit "fil de fer" ou même "fdf" infiltrateur au style fluet. Expert des armes blanches. A perdu un bras lors de la mission et serait mort sans votre aide.

Avec l’aide de Dorian, Inie, la Tec du groupe parvient à augmenter la puissance de l’émetteur du signal de détresse et l’orienter en direction du MeduzRados II et à en apprendre plus sur le fonctionnement des droïds, apparemment insensibles au champ d’anti-énergie du secteur. Isak s’occupe des blessés les plus graves pendant que le capitaine Mirg met au point une stratégie de défense permettant à un petit groupe de prendre le contrôle de l’un des chars ennemis. Dorian finit par bidouiller une batterie de droïd pour qu’elle puisse faire fonctionner un blaster et Jazz part avec Isak à l’assaut d’un char. Une fois ce dernier mis hors d’état de nuire, le groupe en prend le contrôle et embarque les survivants à bord. D’autres véhicules ennemis les prennent en chasse à travers le désert de rocaille, jusqu’à un ravin enjambé par une frêle arche naturelle. Le char passe de justesse mais la passerelle s’effondre et trois malheureux basculent dans le vide. Jazz se précipite et parvient à sauver Inie pendant qu’Isak tente d’attraper la main des deux autres... un seul survivra.

Le char de nos héros finit par sortir du champ d’anti-énergie et Dorian parvient à contacter le colonel Tucker, qui se pose, à bord du MeduzRados II, avec Diane à son bord. Les rescapés montent dans le vaisseau conçu par Isak, qui décolle en trombe de la planète rocailleuse sous les tirs des chasseurs Tie.

Dorian prend la place de Diane au canon. Jazz l’autre place. Isak pilote. Après une courte course-poursuite dans le ciel de la planète, le MR2 saute en hyperespace.

Jazz, Dorian et Isak se retournent dans l’immense salle commune qui recouvre tout l’intérieur du vaisseau qui n’a pas encore de parois ni de cabines, en dehors des toilettes et de la cabine de pilotage. L’appareil fait encore en construction avec des câbles qui courent de partout et chargé de passagers, avec une quinzaine de personnes, dont de nombreux blessés.

Diane est assise dans un coin et parle avec Grank, assis à côté d’elle. Elle s’est cassée le bras lors du décollage mais rien de grave. Isak a tenté un subtil et discret coup de sabrelaser pour réarranger le coin couchage double... Tucker passe au milieu des blessés pour leur parler et les féliciter/rassurer, en Colonel apprécié. Jazz discute avec Inie sous l’œil méfiant de Chrewggha. Bergram est assis, pensif, aux côtés du corps sans vie d’Olgie. Grunieu regarde d’un air amusé en direction d’Isak.

Dorian se précipite alors brusquement vers Tucker et tente de lui envoyer un coup de poing que Tucker réussit à parer. Dorian tente d’enchaîner, visiblement énervé, mais Jazz intervient et le maîtrise.


- MJ : GIOM
- PJ :

  • Jazz Mirg (Benoît)
  • Dorian Boff (Tof)
  • Isak Tyrel (Tutu)

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)