L’Antre du Sulustain

Entre-Parties 14-23/10/2008
jeudi 23 octobre 2008
par  Alex, GIOM
popularité : 91%

Illa, resté sur Balmorra, poursuit son enquête en solitaire...

Illa s’éloignait de l’hôpital. Il avait maintenant une adresse. Son comlink indiquait un message. Isak et les autres étaient partis sans lui continuer la mission. Qu’importe, il n’avait pas besoin de lui de toute façon. L’adresse indiquée était une petite boutique dans un quartier lugubre. Illa entra, le vendeur le toisa du regard d’un air méfiant. De toute évidence, les clients devaient être des habitués. Les murs étaient parsemés d’innombrables étagères contenant des produits plus étranges les uns que les autres. Des poudres, des liquides, des plantes, des organes baignant dans du formol, parfois une étiquette précisait si on avait affaire à un aphrodisiaque ou une huile de massage. L’échoppe baignait dans un mélange de senteurs qui faisait tourner la tête, mais pour Illa, ça puait plutôt l’illégalité.
Illa fit mine de se renseigner sur les produits, mais il n’avait pas l’habitude de tourner autour du pot. Soudain, il questionna violemment le vendeur sur ses collègues qui avaient tirés dans la foule quelques heures plus tôt, le vendeur fit mine de ne pas comprendre et approcha lentement sa main sous le comptoir. Sans sommation, Illa lui tira trois coups de blaster, au paralysant pour cette fois. L’homme s’écroula. Illa baissa les stores.
Illa fouilla la boutique tout en remarquant que l’ordinateur était un peu gros pour une simple caisse enregistreuse. Un sas bloquait l’accès à la pièce du fond. Il fallait un pass et une identification rétinienne. Le pass se trouva aisément, tout comme l’oeil du vendeur. Après une seconde d’hésitation, Illa se convainquit qu’il valait mieux déplacer l’homme que de faire une boucherie. Après quelques peines, la porte s’ouvrit.
L’arrière boutique était un entrepôt de produits semblable à la boutique. Illa remarqua tout de suite une pile d’armes non conventionnelles. Elles étaient faites sur mesures dont certaines, il pouvait en être sûr, étaient destinés à des non humanoïdes. Un fusil d’une finition sans faille attira son regard, le V presque familier gravé sur la crosse était intrigant. Illa se saisit aussi d’un autre blaster qui lui paraissaient de qualité, mais qui comportait des systèmes de reconnaissance de l’utilisateur.
Le fond de la pièce était occupé par un énorme ordinateur. Le système étant verrouillé, Illa entreprit d’arracher les data blocs du ventre de la bête mais trouva celle-ci piégée par des kilos de détonites. Il n’eut que le temps d’arracher deux datablocs avant de fuir, presque déçu de ne pas avoir fait sauter la boutique lui même. Des passants commençaient à affluer, il s’éclipsa.

N’ayant plus de pistes viables, il décida de retourner à l’astroport pour rejoindre Lando et son équipe. Après une soirée ennuyeuse à jouer les gardes du corps inutiles, le groupe partit pour Pinnacle. Au moment de la fermeture du vaisseau, le petit crieur surgit de nulle part et bondit dans les bras d’Illa. Il avait dû le suivre pendant toute la soirée.

Pendant le trajet, Illa put échanger ses points de vue sur la rigueur de la hiérarchie militaire et fut surpris de voir Lando si proche de son point de vue. Ce faut aussi l’occasion de confronter ses points de vue sur les tactiques avec les diplomates et de leur montrer qu’un simple sergent comme lui pouvait avoir un point de vue pertinent. Elian comme à son habitude lui fit la morale inutilement.

Arrivé sur Pinnacle, Illa promit à Lando qu’il lui offrirait une bière quand tout serait fini. Elian lui proposa d’aller sur Tatooine ensemble avec le vaisseau de Cheapo, Illa s’empressa d’accepter. Il ne tenait pas à rester longtemps sur Pinnacle pour éviter les foudres de la hiérarchie. Au dernier moment, Luke retint Elian. Illa ne put s’empêcher de penser que les Jedi se protégeaient entre eux pour éviter les zones à risques et que Luke dont il avait entendu tant de bien le décevait beaucoup. Tant pis, Elian ne risquerait pas sa vie sur Tatooine, et tant mieux pour le groupe.
Profitant du temps de voyage, Illa se lia d’amitié avec le petit crieur qu’il appela Ti’cri et se mit en tête d’étudier le fusil V. Il ne faisait aucun doute qu’il avait été prévu pour un humanoïde de taille moyenne et de faible corpulence, tout concordait avec Venus, un seul point restait inexplicable. Comment des racailles de bas niveaux comme eux avaient pu mettre la main sur l’arme d’une combattante si douée.


MJ : giom

PJ : Illa (alex)... il s’agit là du résumé de ce qui a été joué par mail entre les deux séances, afin que Illa rattrape le reste du groupe, au moins chronologiquement.


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)