Où les têtes tombent

Partie du 10/09/2008
jeudi 11 septembre 2008
par  GIOM
popularité : 91%

Les esclaves ont été libérés. Jharass a été fait prisonnier. Les données de la base mercenaire ont été récupérées. Reste à analyser tout ça et remonter les pistes…

Après une petite soirée festive pour célébrer la libération des esclaves, le groupe prend quelques heures de repos bien mérité. Dorian et Chel’, qui se sont vu chacun offrir quelques présents des Kayaos, se lèvent tôt et commencent à interroger les données récupérées. Ils remarquent que les noms de Simone Zelta Jones et de Richard Raven reviennent souvent, avec des transferts d’argents. De quoi avoir de gros doutes sur leur culpabilité dans ce trafic de drogue mais les liens entre les transferts d’argents et d’éventuelles livraisons de drogue ne sont pas clairement identifiable. En tout cas pas directement. En revanche, Dorian récupère un numéro de compte directement lié à la vente de la sève de kabo, destinée à être traitée en drogue après. Reste à trouver le propriétaire de ce compte. Le duo interroge également Jahraas Terran et Dorian lui transperce la jambe avec son pic de force… pour l’intimider, explique-t-il ! Le trafiquant tombe de nouveau inconscient et Chel’ a toutes les peine du monde à le maintenir en vie. Soigné mais inconscient, il est laissé sous la bonne garde des kayaos, désarmé de son bras métallique et délesté de son comlink que Cheapo garde avec lui.

Nos quatre héros retournent finalement en ville et apprennent que Richard Raven a été arrêté. Les preuves fournies par l’équipe au Baron de Labellah ont permis de l’inculper et la perquisition chez lui, puis ses aveux, ne laissent plus aucun doute. Reste que la police est persuadée qu’il est le seul coupable…
Dorian a réussi à s’infiltrer dans les fichiers centraux d’une des banques locales… malheureusement pas celle où se trouve le numéro de compte suspect. Histoire de ne pas être venu pour rien, Dorian détourne 100 000 crédits sur un compte fictif et signe son forfait de « Rancor volant ». Pas découragé, le pirate, s’infiltre dans les systèmes d’une autre banque, la bonne cette fois, et découvre que le numéro de compte appartient à une dénommée Simone Zelta Jones… Voilà les preuves qui manquaient pour l’incriminer !
Fiony Polask, "méchante" joueuse de sabacc La journée a déjà bien avancé et Chelicolav cal Podigno se prépare pour sa demi-finale du tournoi : il reprend son déguisement d’homme blessé et se dirige avec ses nombreux bandages jusqu’au casino, sous les yeux inquiets du personnel. La demi-finale s’avère plus difficile que les manches précédentes. La belle Fiony Polask, notamment, se révèle une adversaire aussi coriace que sublime. Finalement, au prix d’une dernière manche incroyable, Chelicolav cal Podigno sort un sabacc pur qui le qualifie pour la finale, avec un milliard de crédits d’accumulés et prêts à être ré-engagés. Quelques mots échangés avec la jeune femme semble indiquer qu’elle serait bien l’employeuse de Ralph Fonx qui désirait tant l’envoyer à l’hôpital. Et la conversation rapproche finalement les deux joueurs jusqu’à ce que Cheapo convainque sa belle adversaire d’être sa cavalière pour la soirée « fond rising » du soir. Chel' cal Podigno abat ses dernières cartes et gagne sa demi-finale

Le duo a emmagasiné les preuves mais est bien décidé à ne pas s’arrêter là. Accompagnés d’Illa ils se rendent de nouveau à la base où les esclaves ont été libérés. Là ils réparent l’un des sous-marins endommagé et entreprennent de le sortir de la base à l’aide du MeduzRados. En passant, Cheapo utilise les réserves énergétiques des AT-RT pour remplacer quelques tonneaux de sève de kabo par de jolies bombes artisanales. Illa drope le sous-marin dans la rivière et voilà le duo partit remonter le trajet usuel du transport de drogue. Malheureusement, à quelques cinq kilomètres de l’arrivée à leur destination, la base de conception automatique de jetons de casino, l’émetteur à ultrason s’arrête et les monstres marins s’approchent dangereusement. Cheapo, qi pilote, remonte à la surface et s’approche de la rive, tandis que Dorian monte sur le dessus de l’appareil et répare au plus vite l’émetteur, sous le regard vorace des créatures cauchemardesques.
balade en sous-marin

L’émetteur est finalement réparé et le duo arrive sous l’usine de jetons. Là ils commencent à décharger la marchandise, bientôt aidés par des droïds. Prétextant un tour aux toilettes, ils se débarrassent du droïd de combat qui les surveille d’un peu trop près et s’infiltrent dans les conduits d’aération pour débarquer dans une salle informatique. Ils mettent rapidement les trois droïds présents au sol mais l’alerte est donnée. Dorian prend le contrôle du système et y récupère de précieuses information : la drogue est bien traitée ici puis incérée dans des jetons de casino qui partent en direction du Kings’ Palace… Zark Dore serait peut-être bien à ajouter sur la liste des coupables !
Le duo doit rapidement quitter les lieux sous les tirs des droïds de combat qui pénètrent dans la salle et arrosent les conduits d’aération bien étroits pour fuir.
Dorian et Cheapo hésitent à rebrousser chemin avec ces nouvelles preuves mais ils décident d’aller prendre quelques photos et vidéos de la salle de traitement de la drogue et des usines de montage. Ils en profitent pour faire prisonnier le scientifique présent mais doivent de nouveau prendre la fuite devant l’arrivée de droïds télécommandés. Ils passent à travers les chaînes de montage et se retrouvent face à une nouvelle escouade de droïds. Le droïd télécommandé par un inconnu abat le scientifique, tandis que Cheapo appelle la cavalerie, avant de tenter de gagner du temps. Et au moment où les droïds reçoivent enfin l’ordre de tirer, l’une des parois de la base explose : Illa et Grank, à bord du MeduzRados font sonner la charge. Dorian et Cheapo profitent de cette diversion pour s’enfuir vers le sous-marin. Et tandis que Dorian démarre, Cheapo fait exploser ses « caissons surprises ». Le sous-marin s’enfonce dans la rivière sous un jet de flammes.

Nialye Telrone ? Non, Simone Zelta Jones ! Le duo laisse l’appareil quelques kilomètres plus loin et rentre à pieds vers la ville. C’est alors que le comlink de Jahraas Terran sonne. Cheapo décroche et est persuadé de reconnaître la voix de Nialye Telrone qui appelle à l’aide. N’écoutant que son courage, il vole un touak, aussitôt suivi par Dorian… puis par la police… et part à bride abattue vers l’hôtel que lui a indiqué la jeune femme. Dorian est rapidement distancé et réussit à convaincre policiers et propriétaire du touak qu’il n’était pas voleur lui-même mais poursuivait le voleur. Alors qu’il commence à prendre un verre avec le propriétaire des deux touaks, son amie banquière l’appelle : elle veut avoir des explications. Son frère a été mis à mal et il est sûr que le coupable serait Dorian ! Voeraah Knix, banquière déçue

De son côté, Cheapo arrive seul à l’hôtel et se précipite vers les étages où il entend des cris. Il enfonce la porte et voit la jeune femme brune affalée sur le sol et deux silhouettes toutes vêtues de noir brandissant leur lames aiguisées. Sans perdre un instant pour réfléchir, l’ancien specforce bondit et frappe sans retenir sa force. Les deux silhouettes féminines se retrouvent au sol, morte, mais la jeune femme agressée vient elle de tomber par la fenêtre. Dans un geste in extremis, Cheapo attrape sa main et se rend compte… qu’il s’agit de Simone Zelta Jones et non de Nialye Telrone… et les deux silhouettes mortes sont Zita et Tela, les gardes du corps féline de Zark Dore. L’étau se resserre.


MJ tutu

PJ présents : Cheapo (giom), Dorian (tof)

NB : record battu : 8 complications à 2 (4 chacun... pas mal du tout !)


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)