Pratiquement

Partie du 17/02/2010
vendredi 19 février 2010
par  GIOM
popularité : 91%

Nos aventuriers profitent de jours de répit sur Maison et chacun vaque à ses occupations. Chel’ et Dorian optimisent leurs investissements tandis que Isak tente toujours d’en apprendre plus sur cette « ombre » qui les a aidés.

Le déjeuner d’affaire de Chelicolav cal Podigno vient de se terminer. Le propriétaire des lieux a fait annuler son rendez-vous avec Parasol Loisirs et a donc un peu de temps pour prendre une bière Corellienne avec Isak. Une pensée pour Lirb, disparu depuis bientôt un an. Une pensée pour Elian qui aurait fêté son anniversaire il y a quelques jours...
L’heure du rendez-vous suivant arrive Il s’agit d’une entreprise de jeux vidéo indépendante et en vogue qui vient ici présenter son nouveau prototype. Isak accompagne donc Chel’ pour la démonstration.
Le duo entre le vendeur joufflu et le développeur boutonneux propose donc un essai. Intéressant bien que onéreux remarque Chelicolav qui négocie aussi sec le prix.
A cet instant, le développeur arrache le masque qu’il portait et dévoile sa véritable identité ! Mais ni Isak, ni Dorian, Ni Chel’ ne se souviennent avoir vu ce visage.
« Vous allez payer pour vos actions sur la base impériale BX-322 ! »
Aucune réaction de ses interlocuteurs.
« Mais si Dorian Boff s’était infiltré dans le système informatique et vous vous étiez infiltré en faisant passer Wonwook pour un prisonnier... »
Pas beaucoup plus de réaction. Décidément impossible de replacer le visage de cet impérial. Mais derrière ce visage inconnu, se cache une vrai prise d’étage. Les ordinateurs du jeu contiennent en effet assez d’explosifs pour faire exploser cet étage et ceux du dessus et du dessous.
Isak ne croit pas au bluff. Pendant que Chel’ embobine son interlocuteur, le jeune Jedi arrache son bracelet émetteur de la main du terroriste. Aucune explosion mais un gaz toxique se répand.
Chel’ tire sur la fenêtre pour renouveler l’air et le terroriste impérial profite de l’ouverture pour sauter à travers... et atterrir dans un airspeeder stationné sous la fenêtre du 92ème étage. Chel’ bondit à sa suite mais manque le speeder et doit se raccrocher à son grappin.

Pendant ce temps, Dorian a quitté la pièce et est descendu jusqu’au rez-de-chaussée. Il réquisitionne l’un des speeders de la sécurité et fonce vers les hauteurs du building. Isak et Chel’ bondissent à bord et la course poursuite s’engage.
Trop tard pour le trio, le airspeeder s’est échappé.

Le secteur CCP de Maison est encore calme

Mais un autre danger menace la station ? Un destroyer impérial sorti de nul part s’approche de la surface de Maison et écrase même déjà les plus hauts bâtiments. Le trio est surpris de distingué sous l’appareil des écrans qui affichent leurs visages. Des hauts-parleurs du destroyer retentit maintenant un appel. Chelicolav cal Podigno, Dorian Boff et Isak Tyrel sont convoqués au stade de rugball en construction pour affronter une épreuve et être tués. Venez assister à leur mort...
De suite la foule commence à se mouvoir vers le stade.

Le trio n’est pas pressé de courir dans ce traquenard et commence par aller s’équiper et voir si Britney est toujours là et en sécurité. Surprise, la porte d’entrée du bastion Meduz est fermée. L’entrée secrète également. Pas moyen d’en forcer la sécurité. Qui a bien pu avoir accès à la zone la plus sécurisée de Maison ? Isak tente d’ouvrir avec son sas, en vain.
Une scène étrange se produit : Chel’ reçoit un appel pour une livraison de Mais qui a commandé cette pizza ?pizza qu’il n’a jamais faite. Puis Dorian aperçoit le livreur de pizza... que personne d’autre à part lui ne voit.
Le groupe décide finalement de s’équiper dans l’une des boutiques du quartier : bandana, cape, maillot au nom de Maximus ou Dorian Boff. Hors de question d’oublier le spectacle et de se rendre au stade sans porter les couleurs du Meduz.

Mais le stade n’est pas l’étape suivante. Derrière le sourire, l’inquiétude est bien là. Direction la clinique la plus proche pour des examens sur les effets du gaz. Le labo 3 n’est pas disponible explique la personne à l’accueil mais le 2 est libre. Isak effectue les prélèvements et lance les analyses quand on frappe à la porte. Le labo 3 n’est pas disponible, explique l’employé, mais le 2 est libre. Tiens, ça nous rappelle quelque chose.
De nouveau on toque à la porte. C’est le livreur de pizzas.

Nos héros se demandent s’ils sont bien dans le monde réel ou s’ils ne seraient pas toujours dans une démo très réaliste du jeu.
Une idée qui commence à faire sa place puisqu’en y regardant de près, le trio découvre nombre de petits « bugs ».

C’est l’arrivée au stade, enfin. La foule est impressionnante et acclame les deux héros et leur mécène. Le stardestroyer est en orbite basse, en partie à l’intérieur même de la station. Une plateforme descend du vaisseau sur laquelle pavane Hiil qui joue le présentateur vedette de son macabre spectacle. Première épreuve, six stormtroopers. Isak propose de foncer vers eux avec le speeder et de les vaincre au corps à corps. Idéal pour le spectacle.
Sauf que le speeder bondit plus vite que prévu et fonce à travers les pauvres soldats Un seul est encore debout, aussitôt envoyé mordre la poussière par le pic de force de Dorian.
« Tu aurais pu nous envoyer une épreuve digne de nous. Un rancor par exemple » clame Chel’ toujours provocateur avec l’illustre inconnu.

Et un rancor, un !Aussitôt une trappe monte du sol et laisse apparaître un bébé rancor. Chel’ s’avance vers lui, sa cape dans les mains, pour attirer son attention pendant que Isak et Dorian prépare le speeder pour leur surprise. Le rancor fonce et Chel’ plonge pour l’éviter... et se retrouve comme téléporté à l’autre bout du stade. De loin il aperçoit le rancor arriver au speeder au moment où celui-ci explose.
Il n’y a maintenant plus de doutes, il s’agit bien d’un monde virtuel. Et comment en sortir si ce n’est en tuant le « boss » ? Chel’ se lance donc à l’assaut de la plateforme pensant venir facilement à bout de ce freluquet... mais dans le monde virtuelle, la réalité est tout autre et Chel’ est très vite en difficulté.
Pendant ce temps, Dorian au pic de force et Isak au sabrelaser tentent de vaincre le rancor blessé par l’explosion. A plusieurs reprises, Dorian et Isak aperçoivent une structure métallique ou électronique sous la chair du rancor. Preuves de bugs dans le monde virtuel ?
Le rancor s’effondre enfin sur le sol.

Isak et Dorian courent aider Chel’ quand Isak tombe brusquement à travers le sol et chute à travers la structure de la base Maison... pour retomber du ciel au-dessus du stade et atterrir sans dommages sur la plateforme.
Chel’ enchaîne les techniques de combat mais aucune ne parvient à vaincre la défense d’un adversaire pourtant visiblement limité en combat. Chel’ tente alors de faire parler son adversaire et l’orienter vers un autre terrain. Hiil, sûr de lui, accepte de transformer le combat en un duel au sabacc. Le trio a bien compris que plus leurs actions sortent de l’ordinaire plus les incohérences sont nombreuses dans le monde virtuel. Dorian profite donc des bugs provoqués par les stratégie de sabacc de Chel’ pour créer un mini programme lui donnant accès au programme principal du jeu sur une console informatique.
La partie de sabacc terminée, Isak, dans un corps de femme depuis déjà quelques minutes, propose une course de fonceur sur la piste encore en construction. Hiil accepte aussitôt et d’un seul claquement de doigts, la piste de Maison est opérationnelle.

En pleine accélérationLa course effrénée se lance entre Isak et Hiil mais quoi que fasse le jeune Jedi, son adversaire reste invariablement devant lui.
Mais la course donne un peu de temps à Dorian qui parvient à altérer de plus en plus le programme du jeu vidéo dans lequel évolue nos héros. Les compétences de nos héros sont ainsi uniformisées, leurs blessures soignées et, pour finir, leur adversaire ne peut enfin plus se régénérer.
Isak et Chel’ affrontent maintenant Hiil au sabrelaser. Blessé de nouveau, Chel’ recule d’un pas et dégaine son blaster. Les attaques combinées de Isak et Chel’ achèvent enfin leur adversaire.

Isak ressent alors une intense douleur au torse... une douleur réelle cette fois. Il se réveille alors, attaché sur un fauteuil. Face à lui un droïd technicien le frappe au torse. Isak se détache facilement et dégaine son sabre. Le droïd est aussitôt mis au sol. Isak libère ses deux amis du jeu.
A cet instant la sécurité se précipite dans la pièce et jette une grenade à résonance électromagnétique. La zone est sécurisée et tout danger écarté. Mais Hiil a fui depuis longtemps.
Isak, Dorian et Chel’ découvrent qu’ils sont tombé inconscients dès que le gaz est sorti. Hiil les a attaché et connecté à son jeu, sûr de les tuer dans son monde virtuel.

Nos héros s’en sont sortis indemnes mais Hiil est probablement déjà loin et la grenade a détruit toutes les données informatiques.


MJ alex

PJ présents : Isak (tutu), Chel’ (giom), Dorian (tof)


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)