Généralités et Géographie

lundi 7 mars 2005
par  GIOM
popularité : 91%

Lorsque l’on évoque le peuplement d’Altaride, on s’applique généralement à détailler les Grandes Puissances mais celles-ci, malgré leur supériorité sociale, militaire et politique ne doivent faire oublier quantité d’autres populations. La Confrérie de Piraterie en est une, et non des moindres.
Autrefois pirates mal organisés et désunis, il y a à peine quelques siècles, la Confrérie est presque devenue une nation, même si la superficie de ses territoires d’influence, sa population et son instabilité politique ne lui permettent bien évidemment pas de postuler au statut de Grande Puissance. La peur ou la méfiance qu’elle inspire auprès des navigateurs du Nordlande, de l’Empire ou même du Pacte en témoigne.

Géographie :

L’île principale de l’Archipel de la Confrérie est à 80% inexplorée et sauvage, mais tout le rivage cernant la baie est surveillé par des tours gardées en permanence et excellemment équipées.

Quatre villages se partagent le rivage de la baie : Fassine, Dolne, Granolkie et Qelnie la Dépravée. Les conseils et toutes les décisions se font à l’intérieur d’une grotte centrale, dans laquelle s’accumule la majorité du butin gagné au fil des ans.

Fassine : le plus petit de ces 4 villages de l’Archipel, en terme de population. Ce village a pour particularité d’être parfaitement vivable, par rapport aux autres. Peu d’orgies et de rixes chaque nuit et une vue sur la baie imprenable. Ceux qui ont la chance de vivre dans ce village sont généralement d’anciens capitaines ou pirates émérites qui ont gagné par leur réputation le droit de vivre dans Fassine.

Dolne : village peuplé et animé. Son nom vient l’enchanteur qui a mis en place le sortilège qui permet de traverser la passe sans éventrer à coup sûr son navire. L’architecture du village : cabanes en bois et bambous, rues boueuses et insalubres s’avère être exactement la même que celle de Granolkie.

Granolkie : village principal et le plus peuplé. Son nom vient de Garl Granolk, capitaine qui a découvert l’archipel. De même qu’à Dolne, l’architecture de la ville n’est guère travaillée et on trouve bien plus facilement une auberge insalubre qu’une chambre propre.

Qelnie la Dépravée : le village situé le plus à l’ouest. Quelnie ressemble d’ailleurs plus à un mas de huttes sans aucune logique qu’à un véritable village. C’est très certainement dans ce petit village que la consommation de rhum brun et autres boissons frelatés y est la plus importante du monde d’Altaride. Si Dolne ou Granolkie ferait peur à n’importe quel poivrot de l’Empire, que dire de Qelnie et de sa population soûle du soir au matin. Les rixes sont monnaies courantes et le taux de mortalité de la ville est impressionant.

L’archipel dans lequel se regroupe l’essentiel des pirates est particulièrement difficile d’accès. Il a la forme d’un arc de cercle avec une grande crique au milieu, dans lesquels les navires peuvent mouiller. Malheureusement l’entrée de cette crique est très resserrée et de nombreux rochers et récifs, pas toujours visibles, protègent son accès. Nombreux sont les navires un peu trop téméraires qui se sont éventré sur les rochers.

Le premier navigateur a avoir découvert la crique, Garl Granolk, capitaine de « l’Espadon Fringant », voguait avec un navire de très faible tonnage, ce qui lui a permis de franchir la « Passe de la Mort » sans s’y noyer. Et le fait qu’il ait été accompagné par Eliönph Dolne Maltikaglia, un puissant élémentaliste de l’eau, lui fut également d’un grand recours. Après ce premier passage, l’élémentaliste lança un sort qui inscrivit par points lumineux sur la surface de l’eau le trajet exact à employer. Ce tracé lumineux ne devient visible qu’après une incantation précise en ancien Gal. Bien évidemment, seuls ceux qui ont reçu le titre d’officier de la confrérie de piraterie ont la chance de connaître cette incantation. Trahir la confrérie est passible de mort et il existe de véritables avis de recherche sur l’archipel contre des pirates déchus. Rares sont donc les pirates ayant trahis la confrérie et vivant plus de quelques mois.

La position de l’archipel, même si elle n’est pas connue de façon précise, est assez facile à retrouver pour un aventurier téméraire : nombreux sont les espions à la solde de la confrérie qui contre un pécule suffisant, sont prêts à donner son emplacement à quelques kilomètres près (au risque de se retroiver la tête séparée du corps). Mais rappelons que l’accessibilité à l’île par la crique est quasi impossible sans un officier de la confrérie.

On peut également accéder à l’île par le nord, même si les récifs sont assez importants. Cela dit toute la côte nord est composée de falaises qu’il faut d’abord escalader, avant de traverser toute l’île et ses montagnes (trajet difficile à pieds de plusieurs semaines). Autrement dit, c’est loin d’être plus simple, surtout s’il s’agit de conduire une armée...

La dernière façon d’accéder à l’île serait de passer par la voie des airs, mais cela est en réalité quasi impossible. En effet, les nombreux volcans en activité dans la région rendent le vol très dangereux d’une part, même pour une simple reconnaissance, et surtout, l’île possède un système de défense idéalement adapté aux attaques aériennes : trois balistes à dragons dans chacune des tours, sans parler des puissants sorciers alliés à la confrérie.

Le raid aérien commandité par l’escadron de Dragons Rouges Impériaux il y a plus d’un siècle (en 864, précisément) illustre bien l’inefficacité d’une telle attaque. Malgré de lourdes pertes les impériaux réussirent à couler la dizaine de navires mouillants dans la rade et détruisirent les simples huttes des villages, mais la plupart des pirates se réfugièrent dans les grottes de l’archipel. S’ensuivit une guérilla de plusieurs mois, et les impériaux, ne pouvant apporter des renforts par voie maritimes, durent partir sans avoir nettoyer l’archipel. Le retour de l’escadron fut célébré comme victorieux auprès de la population, avec l’exhibition publique des cinq principaux capitaines prisonniers, mais à peine un mois plus tard, la Confrérie des « Frères de la Côte » était à nouveau reformée et reprenait ses exactions.

Autre chose, l’archipel de la confrérie n’est pas le seul groupe d’île sur lesquels les pirates sont installés. En réalité la plupart des pirates se réfugient de façon nomade sur un certain nombre d’îles. D’ailleurs, la plupart des marchands vous le dirons, aucune route maritime à l’ouest de l’Empire n’est véritablement sûre à 100%. Cependant, l’archipel central est le point de ralliement de toute la confrérie et reste sûrement l’endroit où ils sont le mieux protégés des raids ou autres contre-attaques de ceux qui restent dans le droit chemin.


Portfolio

Archipel de la Confrérie

Commentaires  forum ferme

Logo de Benoît
vendredi 18 mars 2005 à 17h38 - par  Benoît

Bon, finalement j’ai un peu mieux regardé comment gérer les Réponses aux articles du Spip, et c’est modérable assez simplement... Donc éh bien si vous voulez commenter "gratuitement" un article et débattre autour du thème dont il est question, pas de problème, lachez-vous !

Logo de Benoît
lundi 14 mars 2005 à 03h36 - par  Benoît

Petite remarque à Cédric : l’interface Spip, contrairement au Forum des Altariens, a un but de présentation plus que de débat. Il serait donc intéressant que la présentation y soit la plus irréprochable possible. Ce qui sous-entend d’éviter les gros mots dans les commentaires qui pourraient, d’ailleurs, parfois se faire plutôt dans la rubrique correspondante sur le forum.

Logo de Cédric
dimanche 13 mars 2005 à 18h26 - par  Cédric

Salut !

Juste pour signaler que j’ai porté pas mal d’attention à cet article, car jusqu’à présent je n’avais pas eu tellement de doc sur la Confrérie de la Piraterie. En particulier, je pense qu’on pourrait essayer de développer des trucs intéressants au niveau background entre la Confrérie et le Pacte. Notamment, je pense au fait que le Pacte a été constamment emmerdé au cours de son histoire par des problèmes avec des clans pirates/barbares établis non-loin de ses terres...

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)