Historique de Mæsa

Mæsa Sorisam
lundi 28 mai 2007
par  Benoît
popularité : 91%

Fille de Jokanir Sorisam, un puissant mage de la Tour d’Azora, disciple du vénérable Theocritus, l’identité de sa mère reste à ce jour inconnue.

Mæsa a été abandonnée par elle sur les marches du monastère de Northshire à l’âge de 3 ans. On raconte que son père est mort dans un accident dramatique lors d’une expérience sur la magie du feu.

La jeune fille a été élevée au couvent des sœurs de Comté-du-Nord, accueillant parfois les enfants de l’orphelinat de la gouvernante Nightingale, à Hurlevent, pour soulager d’autres jeunes miséreux.

Elle a enchaîné avec des études approfondies concernant la magie curative au sein de la communauté religieuse, pour finalement obtenir le 1er cercle de prêtrise, qui lui a été remis avec d’autres jeunes adeptes par la grande prêtresse Laurena lors d’une grande cérémonie à la cathédrale de Hurlevent.

Pendant quelque temps, la jeune femme a aidé la soldatesque des environs à lutter contre le brigandage dans la forêt d’Elwynn puis dans la Marche de l’Ouest, soignant les militaires blessés en défendant la région.

C’est lors de l’une de ces expéditions qu’elle a fait une découverte extraordinaire... son père... est toujours en vie...

Le sorcier mort-vivant renommé Munchkin lors de sa seconde naissance s’avéra être le géniteur de la jeune femme, qui retrouva en lui quelques images enfouies dans ses souvenirs d’enfance.

Un soir, Mæsa a pris la défense d’une jeune femme, Opaline, prise à partie par un elfe dérangé. Son intervention a été remarquée par Tylnia de Mops, qui a engagé une longue discussion avec elle... ce fut le coup de foudre. Mæsa a rapidement fait la connaissance d’un bon nombre de compagnons d’armes de son amie Tylnia avant que Brendel Ladigan, maître des Gardiens de la flamme, ne l’invite à rejoindre les rangs de sa guilde.

Mæsa est devenue l’amante de Tylnia. L’ignoble Vendial, le pire ennemi de Mæsa, les a espionné et a découvert leur secret, qu’il a tenté d’utiliser contre elles. Tylnia a été enlevée par Trycia Dalis et Vendial a agressé Mæsa par deux fois pour l’interroger à son sujet. Mæsa en garde un cicatrice sur la gorge, faite par la dague de Vendial, qui l’aurait sans doute violée sans l’intervention d’un jeune paladin de Hurlevent.
Vendial menaçant de dévoiler la relation des deux jeunes femmes à la Grande Prêtresse Laurena, Mæsa a décidé de prendre les devants et d’avouer la chose. Ce qui implique très certainement sa destitution.

Heureusement, Brendel Ladigan lui a proposé un autre travail dans sa guilde. Mæsa est donc allée dévoiler sa relation homosexuelle à la grande prêtresse, qui lui demanda une démission discrète pour ne pas faire honte à la Lumière. Dépitée mais compréhensive, la jeune femme a quitté son statut de prêtresse de la Lumière pour rejoindre les rangs des Gardiens de la flamme.

Le couple vécu sans nuage pendant un bon moment, joyeusement mêlé aux Gardiens de la Flamme. Jusquà ce que le comportement de Tylnia ne se modifie de manière étrange, effrayante pour sa compagne. Les nouveaux traits de caractère démoniaques de la jeune femme finirent par l’emporter, au grand désespoir de Mæsa. Le maître de sa guilde, puissant démoniste, lui expliqua qu’un démon sommeillant au fond d’elle avait été réveillé par un vil nécromancien. Une cérémonie fut donc organisée pour stabiliser l’état de Tylnia, qui se solda par le départ définitif du démon hors du corps de la jeune femme.

À son réveil, Tylnia ne se rappelait plus des derniers mois qu’elle venait de vivre, possédée par le démon. Malgré les efforts décharants de Mæsa, elle gardait un trou dans sa mémoire. Destabilisée par cette amnésie, Tylnia se raccrocha à ses derniers souvenirs et alla retrouver son ancienne amante, Tiliae, devant les yeux embués de larmes et de colère de Mæsa, impuissante.

La rage au ventre, Mæsa se lançant à corps perdue dans des missions périlleuses contre le Fléau et la Légion Ardente, comme si, sans se l’avouer, elle cherchait le silence réconfortant de la mort. Mais son éducation religieuse et son instinct de survie furent plus forts, à moins que ce ne fut la chance ? Toujours est-il que Mæsa survécu et attira l’attention de membres influents de l’Ordre de la Griffe, une confrérie de druides elfes changeformes, qui écoutèrent ses récits de voyage avec attention. Ils s’intéressèrent surtout à la description qu’elle fit d’une nouvelle race sur Azeroth : les Draeneï.

Mæsa finit par être nommée par Tyrande, la grande prêtresse d’Elune, au rang d’ambassadrice de l’Alliance auprès du peuple Draeneï. À ce titre, elle organisa avec des druides et quelques représentants de l’Alliance des rencontres discrètes en Kalimdor pour déterminer quelle position aborderait les Draeneï dans les conflits d’Azeroth. Une attaque de la Horde manqua de décimer les délégations mais œuvra finalement en faveur de l’Alliance : convaincus de l’instabilité de la Horde, les Draeneï choisirent de s’associer à l’Alliance pour lutter contre la Légion Ardente, qui semblait être leur ennemi depuis déjà bien longtemps.

Les rapports de ces ambassades participèrent donc à la signature de l’Alliance avec les Draeneï, peut après la cérémonie des Gardiens de la Flamme qui fit passer Mæsa au rang de Sentinelle.

C’est alors que la Porte des Ténèbres finit par s’ouvrir.

Un flot de démons s’en échappa. Comme tous les Gardiens de la Flamme, Mæsa obéit à son serment et partit au combat. La bataille fit rage sur de nombreux fronts. Mais à Forgefer, tandis que tous les guerriers survivants de la cité naine se réfugièrent dans les cavernes les plus profondes de la montagne pendant qu’un seigneur démon ravageait la ville, la jeune femme pris conscience qu’elle n’avait plus envie de mourir. Les Draeneï et leur sagesse lui avaient redonné confiance en elle. Elle alla donc retrouver Tylnia et Tiliae pour s’expliquer avec elle, pardonner, et tenter de redevenir leur amie.

Peut de temps après, Mæsa rencontra Sethkresh à Hurlevent. C’était un grand Draeneï, mais il s’avéra que ce corps abritait en réalité le démon qui avait autrefois hanté Tylnia. Ce démon qu’elle avait aimé en elle pendant plusieurs mois. Les "retrouvailles", émues et embarassées, finirent par ne plus laisser de doute à leurs yeux.

Démon, Draeneï ou Humaine, ils s’aimaient.



Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)