la guilde d’Altaride

Collectif ouvert d’écriture rôlistique

Accueil > Jeux de rôle > Fireborn > L’Éveil du peintre

Fireborn

L’Éveil du peintre

Partie du 06/06/2008

lundi 9 juin 2008, par Benoît

- Fabien : MJ
- Benoît : Sean Kean / Damagor
- Emmanuel : Steven Andrews / Manuzirel
- Francis : Sven Alendale / Falmyr
- Rémi : John Mac Kennit / Obonzola

Sean Kean, peintre fasciné par les interactions entre les images de l’esprit et celles qu’il projette dans la réalité sur ses toiles, se met àfaire d’étranges rêves au début du mois de juin 2007. Il se voit, survolant un paysage de nature grandiose, dans des temps anciens. Il est un dragon et ressent une puissance formidable, oubliée.

JPEG - 8.5 ko
Dragonflight
Source

Ses rêves le mettent parfois en présence d’une femme. Tantôt humaine, tantôt dragonne, parfois amie, parfois ennemie. Ces rêves sont flous mais intègrent des détails d’un réalisme troublant.

Intrigué, Sean s’efforce de reproduire ses visions en peinture quand il croise un jour par hasard dans une rue de Londres... la femme de ses rêves !

Très troublé, il la suit pour tenter d’en apprendre plus àson sujet... mais la femme se retourne brutalement et l’assomme sans crier gare !

Sean se réveille avec un mal de crâne dans une petite pièce sombre, sorte de prison médiévale. Devant lui, la femme qui l’a frappé se tient avec des instruments de torture. Elle ricane, se moque de lui et fait mine de lui remémorer les temps anciens où ils se connaissaient. Sans même lui poser de véritables questions, elle se met àle torturer et semble visiblement en éprouver du plaisir. Un autre homme se joint àelle, observant la scène tout en restant dans l’ombre. Il utilise une sorte de fiole pour récupérer une énergie qui semble émaner des blessures du malheureux prisonnier. Entravé par ses chaînes, Sean, entre deux hurlements de douleur, aperçoit la canne en argent de l’inconnu. Le pommeau est orné d’un cristal bleuté qui contient un dragon... le même dragon que Sean avait vu dans ses rêves, la forme draconique de cette femme qui le torture en riant comme une démente !

Finalement Sean est abandonné dans sa geôle. Son corps n’est plus qu’une douleur insupportable. Mystérieusement, il se produit alors un phénomène extraordinaire : l’esprit de Sean se sépare de son corps, qu’il peut voir étendu sur les dalles de pierre froides de la prison en-dessous de lui. Tel un fantôme, l’esprit se déplace librement, passe au travers du plafond... et ressort en plein centre de Londres, sur Cleopatra’s Needle, la place de l’obélisque Cléopâtre, au bord de la Tamise.

JPEG - 117 ko
Cleopatra’s Needle, London

Non loin de làse trouve un trio d’individus en pleine discussion... Sean reconnaît dans leur voix comme un timbre caractéristique... oublié depuis des millénaires. Fasciné par ces sons synonymes de confiance et de fraternité, il s’approche, ressentant au fond de lui l’éloignement de son propre corps.

Les trois humains sont un peu surpris par l’apparition fantômatique mais se reprennent bientôt en reconnaissant eux-aussi en lui quelqu’un de familier. Car ils étaient autrefois frères de nichée, en ces temps oubliés où ils étaient dragons !

Très ému par ces étonnantes retrouvailles, Sean, qui se souvient avoir été le dragon Damagor, n’a que le temps de leur expliquer rapidement qu’il est retenu prisonnier sous la place avant que son corps ne l’attire ànouveau àlui àtravers le sol.

Pendant que le peintre est ànouveau coincé dans son corps emprisonné, Obonzola, Manuzirel et Falmyr découvrent des runes cabalistiques sur le socle de l’obélisque. Cette phrase magique prononcée àhaute voix permet d’ouvrir une porte dans la pierre pour descendre dans un repaire secret sous le sol londonien.

Mais le temps que les trois anciens dragons ne retrouvent la trace de leur frère, Sean est emmené par d’inquiétants individus en robe blanche, tels des fidèles d’un sombre culte. Ils le traînent dans un souterrain jusqu’àune grande salle où trône la statue d’or d’un serpent géant au regard fou. Sean est placé sur une grande dalle de pierre, visiblement pour y être offert en sacrifice àl’ignoble idole...

Surgissent alors ses frères, qui se lancent dans une bagarre féroce contre les adeptes. Falmyr tire avec ses pistolets pendant que Manuzirel utilise d’étonnants pouvoirs magiques pour endormir d’un souffle ses cibles. Obonzola, pendant ce temps, fouille fébrilement le bureau voisin en quête d’indices.

Le chef des adeptes, qui tient un poignard vibrant d’une énergie malfaisante, invoque alors de la statue un épouvantable serpent géant maléfique et s’apprête àsacrifier Damagor... Une balle dans la tête du sorcier met fin àl’invocation et àla menace du poignard.

Une fois libéré par ses frères, Sean se sent très affaibli par ses épreuves. Obonzola a découvert de nombreux documents et cartes, qu’il apporte au groupe pendant que Manuzirel achève sans pitié tous les membres du mystérieux culte, y compris un survivant indemne qui refuse de répondre àla moindre question. Falmyr coupe la statue d’or en morceaux en utilisant sa queue de dragon qui coupe comme une lame de rasoir. Les hommes de main de Manuzirel, alias Steven Andrews, un riche homme d’affaires londonien, viendront récupérer les précieux fragments de l’idole maudite. Steven Andrews semble impliqué dans de nombreuses affaires pas toujours très nettes. Il investit également dans l’art, notamment en achetant les Å“uvres d’Anthony Alexander, un artiste moderne, néo-punk, bien loin des recherches spirituelles que Sean Kean mène dans son travail pictural.

Le groupe abandonne donc les souterrains pour passer àla boutique ésotérique de Arthur Simmons, alias Darzel, un grand Noir maigre... Confusément, Sean se souvient de lui comme ayant été, dans les Temps Mythiques, il s’agissait d’un Faë unseelie, et il était l’ancien conseiller du royaume de Kéheb, souverain de la passe de Skeln en Hyperborée. Après ce léger détour, la nichée rejoint le manoir d’Andrews pour parler de leurs retrouvailles au calme. Les autres expliquent en détails àDamagor ses véritables origines et leur lien, la nichée.

Quand le karma a disparu du monde, la nichée est morte. Mais le groupe avait, semble-t-il, prévu ce cataclysme, et façonné une orbe pour pouvoir lui survivre en y plaçant l’esprit de chaque dragon du groupe. La femme qui a torturé Sean se nommait Merphysana, et elle faisait autrefois partie de la nichée mais elle a trahi le groupe et elle est devenue corrompue par la souillure en s’associant àun sorcier maléfique, Sorinder Grendel... certainement l’homme qui la regardait torturer Damagor dans la prison. Le peintre apprend également qu’Elikasah, une enchanteresse immortelle et amie intime de Manuzirel a été tuée par Sorinder Grendel àl’Âge Mythique. D’après l’enquête menée par les frères de nichée, Merphysana pourrait bien être connue aujourd’hui dans Londres sous le nom d’Elisa... une identité encore partielle, donc.

Après une longue discussion, la nichée arrive àla conclusion que Sorinder Grendel tient enfermé la moitié bénéfique de l’esprit de leur sÅ“ur dragonne àl’intérieur de la gemme de la canne, une autre orbe de pouvoir. La moitié maléfique de Merphysana est celle qui a torturé Sean.

Le lendemain, des mafiosi russes invitent Andrews àrendre visite àleur patron, un certain Dimitri Yorgev, dans son restaurant. Yorgev engage Alendale, qui est archéologue, pour qu’il se renseigne au sujet du château écossais Glamis Castle, d’un certain Grissom Anvers, mort récemment par empoisonnement dans des circonstances inexplicables, au beau milieu d’une vente aux enchères. Lié àla mafia russe, il a, semble-t-il, déjàeu des démêlés avec Steven Andrews.

GIF - 156.8 ko
Glamis Castle, Scotland

Mac Kennit, qui avait récupéré des documents dans le bureau du réseau souterrain, indique au groupe que Sorinder Grendel et leur sÅ“ur Merphysana s’intéressent eux-aussi àce fameux château écossais. Ils possédaient notamment les plans de l’endroit.

Sven Alendale et Sean Kean se rendent alors àl’Institut Archélogique de Londres (LAI) et cherchent àrencontrer Harry Pierson, le Président. Ils parlent finalement au professeur David Khight, chargé du dossier de protection de Glamis Castle. Il est responsable d’une expédition archéologique prévue pour étudier les ruines du château en question. Les professeurs Vega et Capshow font également partie de l’expédition, programmée pour le mois prochain. Sean constate d’après photo que ce monsieur Vega est assez âgé et se tient avec une canne... serait-ce Sorinder Grendel ?

La discussion et une étude approfondie des plans du Glamis Castle permettent de constater que l’endroit possède une crypte antique, utilisée àplusieurs reprises au fil des siècles pour cacher des objets précieux.

La nichée décide d’aller visiter cette crypte...


Résumé de la séance selon Francis (Sven Alendale / Falmyr)

Nous sortions a peine de la boutique d’Arthur Simon’s, alias Darzen, la tête pleine de ces nouvelles révélations, et l’image d’Elisa en main, quand une sorte de spectre a fait son apparition. L’image du spectre oscillé entre l’apparence d’un homme d’aspect inconnu, et l’apparence d’un dragon spirit quand àlui bien connue. Il s’agissait de Damagor le quatrième membre de la niché, l’image devant être son apparence actuel. Le spectre nous appelés a l’aide disant être prisonnier nous loin d’ici. Nous l’avons suivie jusqu’a l’aiguille de Cléopâtre, ou il a fini par disparaître dans le sol, nous signifiant qu’il été enfermé dans les sous sol. Après un examen, Steven a fini par découvrir une porte secrète et àdéchiffré le mots de commande magique qui l’actionné, au pied de l’obélisque. Nous somme descendue avec circonspection dans une cachète on nous avons découvert un groupe dix personnes en plein cérémonie dont le chef, qui porté un masque de serpent et tenez un couteau de sacrificiel, s’apprêté a l’abattre sur Damagor. Après une tentative d’approche en finesse raté de Steven, j’ai aussitôt fais parler la poudre abattant trois hommes, et blessant celui au masque. Steven a finalement endormie les derniers acolyte avec son souffle de dragon avant que ceux ci est le temps de réagir, laissant l’homme au masque seul. Cela n’empêcha pas celui ci d’incanter et de faire apparaître d’un grande statut de serpent en or, un serpent noir de la même taille, mais la mort brutal de l’homme au masque mis fin au charme, faisant disparaitre le serpent.

Après avoir libéré Damagor, il nous a appris que son nom été Sean Kean, mais surtout qu’ il s’été retrouvé a cause d’une femme, qu’il reconnue dans le portrait d’Elisa. Il nous a appris qu’il s’été mis àfaire des rêve semblable au notre sur son ancienne vie de dragon, et qu’un jour dans la rue il été tombé sur une femme qu’il avait immédiatement reconnue comme étant l’un des personnages de ses rêves, mais que quand il a voulue l’abordé, elle l’a assommé, et il s’est réveillé dans une prison. Elle et un autre homme dont il n’a pas vue le visage mais qui porté une canne surmonté d’une orbe ou été enfermé l’âme propre de Merphysana, se son contenté de le torturé pour extraire quelque chose de son corps avant de le livrer au hommes qui allez le sacrifié. John qui avait fouillé les lieux, a découvert des document et un plan d’un château en Ecosse.
Après avoir réglé quelque détails, nous sommes retourner chez Steven avec notre nouveau compagnon. Pendant le repas nous lui avons racontés tous ce dont nous nous souvenions de notre vie de dragon, et tout ce que nous avions vécu depuis nos retrouvailles.

Après plusieurs heure de discutions, deux hommes se sont fait annoncé a l’entré. Il s’agissez de sbire de Dimitri Yorgev, un patron de la mafia russe, qui convié Steven a une entrevue avec celui ci, sans possibilité de refus. Sergeï, un des deux hommes, avec qui j’avais déjàtravailler ne vis pas d’objection a se que l’on accompagne Steven. Nous avons été conduits a un resto, servant de QG a Yorgev, après de sommaire présentation, il entra dans le vif du sujet. Yorgev désiré voir Steven pour lui proposé de reprendre les affaires laissé par Grimsson Anvers. Après la phase de négociation, l’affaire feue entendue. Yorgev c’est alors tourné vers moi pour également me proposé du travail. Quel ne feue pas mon étonnement quand un des job qu’il me proposé s’avéra concerné le Glamis Castle, celui la même sur lequel nous avions trouvé des document lors du sauvetage de Sean. Contrairement a mes habitude, j’ai parlé de se travail a mes compagnon, car la coïncidence été trop grosse pour que cela ne nous concerne pas tous.

JPEG - 53.9 ko
Glamis Castle, Scotland

Après une journée de renseignement, nous avions appris que le Glamis Castle, que Yorgev conté acheté par l’intermédiaire d’ Anvers, pour en faire un cite touristique , lui avait été ravie par l’institut archéologique londonien sous prétexte de réhabilitation. Yorgev voulais par mon intermédiaire, récupéré toutes pièces de collection pouvant lui permettre de faire pression pour récupérer le site. La dossier du Glamis Castle, été gérer par David Khight, mais les fouille prévue ne devais pas commencé avant un mois, et que n’était présent sur le site, qu’une société de surveillance, et une petite équipes de préparation.

Ayant obtenue tout ce que nous pouvions, nous avons décidé de partir pour l’écosse dés le lendemain matin.


Voir en ligne : Glamis Castle sur Google

Messages